Qui sommes-nous ?

L'HISTOIRE DE L'AEC

 

Bientôt 50 ans, mais toujours jeune !

4 avril 1964 : L'AEC ( Association Educative et Culturelle), voit le jour. Elle est issue de la Fédération des anciens élèves d'Etablissements Salésiens, prônant un état d'esprit simple : être attentif à tous, en facilitant l'accès à des loisirs de qualité quelles que soient les catégories sociales et les ressources de chacun. La convivialité, le respect et la solidarité sont au coeur de la démarche de l'AEC.


13 décembre 1969 : l'AEC inaugure son premier village de vacances à « Forgeassoud » commune de St Jean de Sixt (74). Le concept est simple : des formules de séjours en location de gîtes ou en pension complète avec tout compris ( hébergement, restauration gourmande, animation, clubs enfants, activités variées ) avec très bon rapport qualité/ prix.

Février 1977 : la CAF ( Caisse d'Allocations Familiales) devient partenaire de l'AEC, en lui accordant une subvention, nous confortant ainsi dans notre vocation de Tourisme social.

22 décembre 1978 : ouverture du 2ème village de vacances « Les Becchi » à Samoëns. Le bouche à oreille est impressionnant et témoigne, pour notre plus grand plaisir, de la satisfaction des vacanciers.

1er mai 1983 : ouverture du 3ème village « A Dieu Vat » à St Georges de Didonne (17). Ainsi, les vacanciers souhaitant partir avec l'AEC mais au bord de mer, sont comblés.

22 décembre 1986 : l'AEC s'ouvre à l'épargne publique par émission de titres associatifs obligataires. Cette démarche permet le financement de la construction du village de vacances des Cèdres à Grasse (06) ouvert au public le 11 avril 1992.

1996 : Co-fondation de la fédération « Vacances actives ». Celle-ci regroupe 12 villages de vacances issus d'organismes différents mais ayant un point commun : adhérer à une charte de qualité exigeante en termes d'hébergement, de restauration et d'animation.

Décembre 2003 : le centre administratif déménage pour des locaux plus spacieux à Thônes ( 74). En effet, au fil des années, l'AEC s'agrandit pour faire face à la multiplication des séjours (plus courts et plus diversifiés), ainsi que pour mettre en place des services plus réactifs.

2002-2003-2004-2005 : l'AEC rénove les chambres des deux villages de montagne : Becchi et Forgeassoud pour la partie bâtiment central. Ainsi, à partir de 2005, toutes les chambres sur ces villages sont rénovées dans le style savoyard.

Juillet 2004 : premiers contacts entre l'UHACV, association dont le siège social est à Gap, et l'AEC avec comme perspective la cession à l'AEC, la propriété et l'exploitation de la Maison familiale de vacances « Les Dauphins » à St Cyr sur mer ( 83). Après plusieurs étapes intermédiaires, le traité de fusion absorption est adopté par l'AGE du 13 mars 2010. L'AEC développe le parc de mobile homes afin de répondre à la demande croissante de vacances pour des revenus plus modestes.

2006-2007-2008 : rénovation en 3 étapes, des 8 gîtes de chacun des trois chalets de Forgeassoud.

31 décembre 2009 : retrait de l'AEC de la Fédération « Vacances Actives ».

Décembre 2010 : Evolution de la restauration dans les villages avec choix de deux plats chauds.

Décembre 2012 : depuis plusieurs années, l'évolution des moyens mis à disposition, dont la possibilité de réservation en ligne, permet au personnel du centre administratif à Thônes, de mieux répondre aux attentes des usagers de l'AEC.

Janvier 2014 : vente du village vacances A Dieu Vat à Saint-Georges de Didonne.

En 2014 : l'AEC fête ses 50 ans.